Promesse tenue, tomes 1 & 2 – Erika Boyer

Elle est moi, nous sommes cruels lorsque nous sommes blessés. C’est notre seule façon de nous protéger. Une bien triste solution pour se défendre…

Promesse Tenue, tome 1 : En chemin

TITRE : Promesse tenue, tome 1 : En chemin

AUTEUR : Erika Boyer

ÉDITION : Hugo Poche, collection New Romance

Prix : 7,99€ (ebook) , 7,60€ (physique)

NOTE : 3,4/5

[TW & mentionnés, évoqués] : drogues, alcool, sexe, addictions diverses, décès, maladie, violence.

RÉSUMÉ :

Sandy a connu une enfance difficile auprès d’un père violent qui a détruit sa famille à force de coups et d’abus. Lorsqu’il meurt, le jeune homme croit qu’il pourra enfin tourner la page et ne plus avoir à s’inquiéter pour sa mère qui a été la première victime de son père. Jusqu’à ce qu’il découvre qu’elle est très malade et que celle qui pourrait l’aider à guérir est sa propre sœur, Alysson. Elle a fui le domicile familial il y a bien longtemps et n’a plus jamais donné signe de vie. Sandy décide de partir à sa recherche, même s’il ignore ce qu’elle est devenue. Il ne connait que le nom de la ville où elle vivrait : Lège-Cap-Ferret. Il part alors vers le sud-ouest de la France sur sa moto. Ce voyage a tout d’une quête : celle de sa sœur bien sûr, mais peut-être aussi d’un sens à sa vie. Des rencontres inattendues et l’amour pourraient se trouver au bout du chemin…

MON AVIS :

Il fallait bien que je les lise un jour : je me suis attaquée à la duologie Promesse Tenue publiée chez Hugo Publishing. Je suis donc passée outre le fait que je ne suis pas une très grande fan des éditions Hugo pour découvrir l’histoire de Sandy et Danny que j’avais déjà entraperçu sur Wattpad.

À l’époque je n’avais pas fini ma lecture pour diverses raisons, et je m’étais donc arrêtée à la rencontre entre nos deux tourtereaux. Cette fois-ci j’ai mis un bon coup de collier, et j’ai dévoré ce premier tome qui a été un bon moment de lecture sans être incroyable.

Je m’explique : l’écriture m’a paru un peu trop lisse, et il m’a manqué les émotions puissantes qui sont à mon sens la « patte Erika Boyer ». Ceci étant, ce manque aurait pu être contrebalancé par une intrigue saisissante ou un récit plutôt porté sur l’action (cf. La Traversée), sauf que manque de pot je n’ai pas du tout accroché à l’intrigue, et il a fallut attendre les trois quart de ma lecture pour que je trouve Sandy et Danny un peu moins apathiques, plus vivants, bref, plus attachants.

En ce qui concerne l’intrigue, j’ai trouvé dommage de rappeler au lecteur avec des gros panneaux pas du tout subtils que Sandy est là pour retrouver sa sœur pour sauver sa mère et dans le même temps avoir le-dit Sandy qui est quand même une grosse feignasse en terme de recherches. Alors, bien sûr, c’est bizarre d’arriver et de dire « Bonjour, tu t’appellerais pas Alysson ? » mais j’ai trouvé qu’il ne se donnait pas tant de mal que ça pour retrouver sa sœur, à se demander si ces rappels constants de sa « mission » n’étaient pas là pour l’aider à se convaincre lui-même plus que le lecteur (c’est d’ailleurs un point abordé vers la fin du récit que j’ai trouvé vraiment intéressant).

Et toujours sur l’intrigue : les révélations principales me sont apparues comme des évidences très tôt, ce qui n’a pas entaché ma lecture. D’autres surprises vraiment bien menées apparaissent au fil des pages sans qu’on les voit venir et si elles ne sont pas toujours bonnes [hum hum] elles restent des points forts de ce premier tome.

Il m’a tué, lui qui a été un père, un fils et un époux, mais qui n’a excellé dans aucune de ces fonctions. Il a tout raté et tout ce qu’il a touché est devenu cendre sous ses doigts.

Promesse Tenue, tome 1 : En chemin

Petit point sur les personnages maintenant : j’ai eu beaucoup de mal à m’attacher à Danny et Sandy. Pour Sandy, je crois que je l’ai trouvé un peu apathique jusqu’aux trois quarts du récit. Les rares fois où il a paru vivant ont été au tout début, avec ses amis ou seul sur sa moto. Le reste du temps, je l’ai trouvé un peu fade, et il a fallut attendre qu’il se montre plus vulnérable pour qu’il m’apparaisse enfin humain. C’est d’ailleurs sur la fin du récit que j’ai commencé à l’apprécié, quand il a eu l’air de vibrer un peu, de prendre en consistance et de ne plus seulement avoir une existence vouée à l’autodestruction. Quant à Danny, je pense que le point de vue de Sandy l’a desservie. Je ne peux pas faire confiance à Sandy, pas parce qu’il est malhonnête, mais parce qu’il est immature sur certains points. Et il est tellement amoureux de Danny qu’on ne peux pas avoir confiance en sa vision de la jeune femme.

D’un autre côté j’ai adoré les personnages secondaires : Clément, s’il a une side-story bien triste pour ce qu’on en sait, à une personnalité vraiment attachante, une force tranquille. Lana et Luigi ont manqué vers la fin du récit parce qu’ils apportent de la couleur dans la vie de Sandy ; de même que Riley dont l’aura se dégage aisément à travers les pages. Jules et Nicky sont un couple adorable et bonne ambiance, et je leur souhaite tout le bonheur du monde (et de trouver la pièce manquante à leur équilibre amoureux), et Tic Tac est un véritable rayon de soleil qui parvient à écarter un peu l’ambiance parfois malsaine qui entoure Danny et Sandy.

Au passage, j’ai trouvé ce premier tome beaucoup plus sombre et plus malsain que ce à quoi j’étais habituée avec Erika, c’est peut-être aussi ce qui a causé cette distance avec les personnages. J’ignore s’il s’agit des thèmes abordés, de la façon dont ils le sont, ou simplement l’ambiance de Lège-Cap-Ferret qui est lourde de secrets et de faux-semblants, mais ce sentiment de malaise qui a perduré pendant un bon moment m’a empêchée, je pense, d’apprécier l’histoire autant que je l’aurais voulu.

Il y avait elle, il y avait moi, et puis soudain, il y a nous. Je ne sais pas à quel moment les gens ont commencé à nous considérer comme formant un tout, mais c’est assez plaisant.

Promesse Tenue, tome 1 : En chemin

Et enfin, en ce qui concerne l’écriture : comme toujours la plume d’Erika est belle, légère et agréable à lire. Si je l’ai trouvé trop lisse sur une partie de l’histoire, j’ai été complètement happée par elle à la fin et je suis tout de même heureuse de l’avoir retrouvée sur une histoire plus singulière que celles que j’avais pu lire jusqu’à maintenant. S’il y a un seul bémol à en retenir, cependant, ce sont ces petites phrases teaser à la fin de certains chapitres. Je sais que beaucoup d’auteurs le font, mais je n’en suis personnellement pas fan du tout, surtout en fin de chapitre. Je n’aime pas l’effet dramatique qu’elles ont, et elles n’ont pas été plus appréciées que ça de mon côté.

Malgré tout cet avis un peu en demi-teinte, je tiens tout de même à vous dire qu’objectivement, je ne trouve aucun point négatif à ce livre et s’en est d’autant plus frustrant de ne pas l’avoir adoré. L’écriture est très bonne, les personnages bien construits, constants et fidèles à eux même. L’intrigue est bien menée, et elle aussi constante, Erika ne s’y perd pas une seule fois, et le lecteur ne peut oublier la quête principale de Sandy. Le rythme est agréable, les moments de vie terriblement bien écrits, et même les sujets potentiellement négatifs et problématiques sont bien traités puisque constamment contrebalancés par des avertissements ou des prises de conscience sur les activité néfastes. 

En bref, ce n’était pas une lecture pour moi, et ce livre ne m’était de toute évidence pas destiné. J’en suis triste, profondément, mais je suis ravie que Danny et Sandy aient leurs adeptes, et que d’autres lecteur.ices les aiment comme moi je n’ai pas pu le faire ~

Les gens pensent que les souvenirs tristes sont durs à supporter, ils se trompent, les plus heureux sont les pires. J’en ai peu, mais j’en ai, même si j’ignore s’ils sont vrais.

Promesse Tenue, tome 1 : En chemin

TITRE : Promesse tenue, tome 2 : Sur la route

AUTEUR : Erika Boyer

ÉDITION : Hugo Poche, collection New Romance

Prix : 7,99€ (ebook) , 7,60€ (physique)

NOTE : 4,6/5

[TW & mentionnés, évoqués] : drogues, décès, maladie, deuil.

RÉSUMÉ :

La belle histoire qui avait commencé entre Sandy et Danny à Lège-Cap-Ferret n’a pas duré.
Le drame qui a touché leur petit groupe d’amis a poussé Sandy à partir et à renouer avec sa famille. Danny est restée, sans trop savoir ce qu’elle fera de son avenir.
Près d’un an après leur séparation, elle prend conscience qu’elle a, elle aussi, une quête à faire. pour son identité. Pour retrouver sa mère qu’elle n’a jamais connue.
Elle va devoir prendre la route afin de trouver les réponses dont elle a besoin. La quête de Sandy l’avait conduit jusqu’à elle, elle rêve de commencer la sienne avec lui. S’il tient sa promesse de lui revenir.

MON AVIS :

Un second tome qui frôle le coup de cœur, et qui confirme mon avis sur le premier : l’ambiance de Lège-Cap-Ferret était trop viciée pour que les évènements s’y déroulant soient appréciables, et Sandy trop immature et inconscient pour que son point de vue le rende sympathique.

Ici nous entrons dans la tête de la tempétueuse Danny et nous quittons le bassin d’Arcachon pour les routes de France : les villages du Grand Ouest et les vignobles du Vercors. J’ai tout de suite beaucoup plus accroché avec Daniela dans ce tome-ci. Comme j’ai adoré voir un Sandy plus mature, plus posé, plus calme et surtout plus en paix avec lui-même. J’ai enfin pu m’attacher à ce couple qui m’avait tant laissé indifférente dans le premier tome, et j’en suis tout bonnement ravie.

De même, j’ai été parfaitement ravie de retrouver ou rencontrer la bande des Lost Souls et de pouvoir les suivre dans leurs aventures à moto ! Je les avais beaucoup apprécié dans le premier tome, qu’ils apparaissent ou qu’ils soient seulement mentionnés, et passer du temps en leur compagnie a été un pur moment de bonheur et de liberté. Devoir les quitter m’a arraché le cœur, et j’ai hâte de retrouver certains d’entre eux pour découvrir leurs histoires respectives.

Je m’accroche à la promesse d’un homme qui ne les a jamais tenues et je me demande parfois si cela fait de moi une idiote. Beaucoup diraient que s’il est parti, c’est qu’il ne tenait pas tellement à moi. Beaucoup sont des ignorants qui ne savent rien de lui, de moi ou de notre histoire.

Promesse Tenue, tome 2 : Sur la route

Pour l’intrigue de ce second tome, même si elle s’approche de celle du premier, je l’ai adoré. J’ai trouvé l’écriture plus dynamique (un effet de la route, c’est certain), et la recherche en elle-même beaucoup plus active. Je n’ai pas vu venir toutes les révélations importantes, même si j’ai été frustrée par le côté « longs à la détente » de notre bande d’amis. Je suis toujours fascinée par la facilité qu’à Erika à mener son intrigue sans le moindre faux pas, et a justifier chacun de ses choix jusqu’au moindre petit détail qui pourrait passer inaperçu. 

D’ailleurs j’ai été heureuse de retrouver les émotions fortes qu’elle parvient à me faire vivre en quelques mots. Ce n’est pas toujours agréable surtout parce que cette auteure sadique ne ménage pas son sensible lectorat (mais je reviens toujours à la charge en toute connaissance de cause, pensez-en ce que vous voudrez), mais c’est tellement bien fait qu’on ne peut pas lui en vouloir bien longtemps. J’ai beaucoup rit sur ce roman, sur la duologie en fait, j’ai beaucoup pleuré aussi, plus que je ne l’avais imaginé à l’origine. J’ai eu peur, j’ai ressenti l’angoisse, la rage, la peine, mais aussi l’amour et la joie de tous ces personnages et j’en suis ravie !

Il t’adorait, Danny, et il trouvait que tu ressemblais à un oiseau quand tu dansais. Tu le faisais voler. Il a dit que c’était fou d’avoir une amie capable de l’emmener au ciel alors qu’il n’avait pas d’ailes.

Promesse Tenue, tome 2 : Sur la route

Je suis contente d’avoir persisté dans ma lecture et d’avoir enchainé sur le tome deux après une lecture du premier qui m’avait laissé un peu triste et détachée de Sandy et Danny. Je suis heureuse d’avoir su les découvrir sous un jour nouveau, plus libres et éloignés de l’ambiance lourde qui pesaient sur la presqu’île. Je suis heureuse de dire que je les aime de tout mon cœur, comme j’aime leurs proches de tout mon cœur et qu’ils vont tous rejoindre Hugo, Alejandro, Hyacinthe, Alexa, Rose, Stecy et tous les autres qu’Erika a pu écrire pour que nous ayons la chance de les rencontrer.

Enfin, à celles et ceux qui se sont arrêtés sur une déception ou une lecture manquée avec le premier tome, je conseille de s’accrocher et d’enchaîner avec le deuxième. L’ambiance plus légère, plus festive presque, va panser les blessures laissées par En chemin.

En bref, ce second tome a été un pur bonheur à lire, là où l’ambiance du premier m’a parfois donner du mal. (Re)découvrir Sandy et Daniela sous un nouveau jour m’a aussi permis de les apprécier bien plus, et voir leur relation évoluer sainement a été un soulagement profond. Quant à la duologie : en lisant Sur la route, et en discutant avec Erika après ma lecture, je me suis rendue compte que l’atmosphère oppressante qui pèse sur En chemin est nécessaire et que s’ils peuvent paraître complètement différents voire opposés (en un sens ils le sont), ces deux tomes sont complémentaires et nécessaires l’un à l’autre.

C’est une superbe duologie que je suis ravie d’avoir lue, et j’attends la suite de cet « univers » avec grande impatience [j’ai déjà préparer mes mouchoirs…]

– La vie est parsemée d’épines plus que de fleurs.

– Comment ne pas s’y piquer ?

– Tu ne peux pas. Tu t’y piques, tu t’y blesses, tu te soignes et tu continues de vivre.

Promesse Tenue, tome 2 : Sur la route

5 commentaires sur “Promesse tenue, tomes 1 & 2 – Erika Boyer

Ajouter un commentaire

  1. Ça va, c’était pas si long ! Tu m’as fait peur pour rien sur Twitter xD Non, en vrai, c’est long, mais c’est toujours très agréable de te lire alors ce n’est pas un problème ♡
    On a déjà discuté de tout ça, du coup je n’ai pas beaucoup à dire ;~; si ce n’est merci d’avoir lu cette histoire jusqu’au bout même si tu n’as pas aimé le tome 1 et merci pour cette chronique super détaillée ♡ Maintenant j’ai hâte que tu lises L’encre du passé et de savoir ce que tu en penses ! C’est encore une ambiance très différente ha ha !

    Aimé par 1 personne

    1. Ahah je trouve qu’elle est longue parce que j’ai essayé de détailler ce qui ne me plait pas (ou ce qui me plait moins en tous cas) chose que je fais rarement ☺️
      Après je suis contente d’avoir lu cette duologie, et moi aussi j’ai hâte de lire l’histoire de Clément même si je sais que je vais pas m’en remettre 😂

      J'aime

  2. Magnifique chronique! Il va falloir que je me lance dans la lecture du second tome qui est dans ma PAL depuis sa sortie. Pourtant j’ai bien aimé le premier tome mais le bon moment pour lire sa suite ne s’est pas présenté cette année. J’espère qu’il le sera en 2021 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :