$ Tout en nuances, t2 : Alexa – Erika Boyer

Cette douce mélodie lui rappela hélas qu’elle vivait les moments forts de son existence sans la femme qu’elle aimait et tout ça parce qu’elle ne supportait pas l’idée de blesser sa mère. À tant s’inquiéter des sentiments de celle qui lui avait donné la vie, elle passait à côté de son propre bonheur.

IMAGE A VENIR

 

TITRE : Tout en nuances, tome 2 : Alexa

AUTEUR : Erika Boyer

ÉDITION : Auto-édité

Prix : 3,99€ (ebook) et 14,90€ (papier)

NOTE : 20/20

 

 

RÉSUMÉ :

Ancienne militaire, Alexa a rencontré Eden en Syrie lors d’une mission. Elles se sont retrouvées à Paris, l’une infirmière, l’autre patiente, et ne se sont alors plus jamais quittées.

L’amour qui unit ces deux femmes est sans limite, mais les secrets et les mystères qui entourent la vie de famille d’Alexa l’empêchent d’être pleinement heureuse, et il arrive un moment où elle ne peut plus se cacher ni prétendre.

Toutes les vérités sont-elles bonnes à dire et à entendre ? Ressortira-t-elle indemne de cette chasse au passé ?

Inspirés des plus grandes divinités gréco-romaines, les personnages de la saga Tout en nuances vous emmèneront dans un univers où la diversité est le maître-mot.

 

 

 

MON AVIS :

Oh que c’est bon de revenir avec un Erika Boyer. Plus encore ! Quel plaisir de revenir dans l’univers de Tout en Nuances, de pouvoir caresser du bout des yeux ces personnages qui m’ont tant manqué, de découvrir un peu plus l’histoire de certains d’entre eux.

Alors aujourd’hui et dans ce livre, plongeons dans le coeur d’Alexa, ancienne militaire endurcie, et de sa douce compagne Eden, fille de foi et d’amour.

Attention à ne pas l’étouffer de nos étreintes.

Dans le premier tome, Alexa avait déjà attiré mon attention. Elle est forte, parfois froide, impassible, réservée. Il lui arrive de porter un masque de neutralité quelque peu perturbant, et qui donne fortement envie de découvrir ce qui se cache sous la surface. C’est donc avec plaisir que je l’ai découvert sous un autre jour, dans son intimité, cocon d’amour avec la belle Eden, mais aussi dans sa fragilité, sa quête de savoir, de vérité, de reconstruction.

Alexa est indéniablement un personnage que j’aime de tout mon coeur, une personne que j’aurais vraiment apprécié avoir pour amie si elle avait existé. Découvrir son histoire a été un vrai plaisir, mais aussi une vraie torture.

Il lui avait semblé si triste, si malheureux, qu’elle avait eu envie de pleurer, sans raison valable.

Il est amusant, surprenant et rafraichissant de lire un livre avec un personnage principal LGBT+ dans lequel le plus gros soucis de ce même personnage n’est pas lié à son orientation sexuelle. Ici, Alexa et Eden ne doivent pas faire face à l’homophobie, ni au racisme (Eden étant Israélienne). Non, ici notre charmant couple doit faire face à l’athéisme, à l’agnosticisme, à l’antireligionisme de Charly, la maman d’Alexa.

Je vous avoue que je ne suis pas vraiment familière à la religion, je n’y suis pas particulièrement sensible, et je ne me suis jamais vraiment demandé si la religion pouvait être un frein dans une relation quelconque, si elle apportait elle aussi son lot de problème sinon dans la société au moins dans l’intimité. Mais l’histoire d’Alexa, d’Eden et de Charly est merveilleusement écrite, et l’on ressent tout le déchirement qu’il existe parfois quand deux morceaux de vie nous semblent incompatibles.

Étonnamment, peut-être du fait que la religion me touche un peu moins que le handicap par exemple, j’ai trouvé ce livre bien plus facile à lire que Hyacinthe. Oh bien sûr il y a des moments qui m’ont enragée, d’autres qui m’ont fait pleuré — soyons juste honnêtes pour dire que je pleure toujours quand je lis Erika — et d’autres qui m’ont broyé le coeur et les entrailles à m’en rendre malade. L’histoire en elle-même n’est pas nécessairement légère, les conflits ne sont pas réglés facilement, mais c’est à nouveau le passé révolu qui fait le plus souffrir. Voilà pourquoi la lecture est moins douloureuse : les évènements marquants sont déjà finis depuis longtemps dans cette histoire, et les personnages ont eu le temps de se construire, se reconstruire depuis. Ça ne les rends pas moins graves, moins violents, moins horribles, juste moins douloureux.

J’ai l’impression de radoter, mais il faut toujours le souligner, c’est très bien écrit, avec une plume douce et poétique par moments. Les personnages sont encore, toujours, très bien construits, réels, complets. Eden me fait pensé à un chiot 50% du temps (elle est adorable, je l’aime d’amour  ~). J’ai été ravie d’avoir des nouvelles de Hyacinthes et Elea. Aaron est amour, j’ai vraiment hâte de lire son histoire, et après ce livre je l’aime fort. Heureuse aussi de rencontrer Zackaria et d’avoir le fin mot sur les problèmes relationnels entre Alexa et les hommes de sa famille.

C’était aussi ça l’amour, faire d’une souffrance unique un chagrin partagé et en porter le poids à deux.

 En bref, lisez ce livre ! Et s’il vous faut une bonne raison, je vous en donne plusieurs : déjà c’est un Erika Boyer, ensuite cette plume est juste magnifique, les personnages sont tous tellement attachants, les passés de chacun sont bouleversants et cette saga va vraiment finir par broyer mon coeur…

J’ai encore une fois adoré (est-ce seulement nécessaire de le préciser ?), je suis vraiment heureuse d’avoir pu découvrir ce qui se cachait sous la carapace d’Alexa, et j’ai honnêtement hâte de pouvoir lire d’autres histoires. Aaron je ne t’oublies pas, et je sens que je vais t’aimer d’amour ~

Merci Erika pour ta confiance, c’est toujours un plaisir de te lire. +1 pour la couverture parce que woaw !

Prends soin de toi.
Publicités

Une réflexion sur “$ Tout en nuances, t2 : Alexa – Erika Boyer

  1. Erika dit :

    Ta chronique a refait ma journée, merciiiiii T.T ♡ j’aime tellement lire tes mots au sujet de mes écrits, même si j’angoisse chaque fois. J’ai toujours peur de te décevoir, de ne pas être à la hauteur… je suis heureuse que tu n’aies pas eu ce sentiment ici, que tu aies aimé cette histoire et Eden, un vrai petit chiot, comme tu dis ♡ J’espère que le prochain tome te plaira, Aaron va tellement me compliquer la vie, je le sais… s’il pouvait rester en vie ça serait grave cool xD Bref, je m’égare, mille mercis pour ce beau retour ♡

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s